bio

Graphiste et voyageur depuis l’enfance grâce à un père géographe, explorateur et peintre, Simon Allix parcourt le globe depuis l’âge de 16 ans. Son appétit pour la découverte le conduit à se mêler aux foules denses du sous-continent indien, à vivre et travailler en Afghanistan à l’époque des Talibans, à partager le bivouac des pèlerins du Mont Kailash, de faire un tour du monde à la rencontre des grands défenseurs des droits de l’homme, à incarner et réaliser plusieurs films documentaires… Ses nombreuses immersions sont l’occasion d’aiguiser son sens de l’observation tout en s’adonnant au dessin à la conception graphique, et à la réalisation de films documentaires dont il fait son métier, mêlant sans cesse réalité et imaginaire. Artiste vagabond ou baroudeur chic, il met son expérience au service des autres et collabore à de nombreux ouvrages dédiés à l’exploration, n’hésitant pas à mélanger les styles et les univers.

Membre de la Société des Explorateurs Français, il participe à la mise en place de la Mission d’Inventaire Archéologique en Afghanistan en 2001, avec l’UNESCO et le musée Guimet et s’associe depuis à des hommes qui, chacun à leur manière, ont une lecture personnel du monde. De l’astronaute Jean-Pierre Haigneré, au cinéaste Jan Kounen en passant par les écrivains Frédéric Beigbeder ou Bernard Werber, collaborant régulièrement comme illustrateur dans la presse spécialisée pour VANITY FAIR, CULTE(S), CANOPE, VSD, GRANDS REPORTAGES, AVENTURE, GÉO ou l’ŒIL… En parallèle à ses nombreux voyages, Simon a collaboré plus de cinq ans avec urbanistes et paysagistes, plus de dix années avec des agences de communication, d’édition ou de publicité, notamment comme directeur artistique dans l’agence DDB. Ces expériences nombreuses et variées lui confère une expertise unique, une originalité et une identité propre.