le texte de résumé de la démarche

En retournant aux sources, la transmission écrite remonte à la nuit des temps. Il faudra attend 1454 pour qu’un certain Gutenberg lance l’industrialisation de livres à grands tirages. Tout juste avant cette date, chaque ouvrage était réalisé de manière unique, soignés, ils étaient principalement des livres religieux, les incunables. Chaque caractère, chaque couleur d’enluminure, chaque détails de conception ou de fabrication nous reliant directement à l’artisan qui les concevaient. Plus de 600 ans plus tard, l’industrie de l’édition, la boulimie de lecture et de consommation d’ouvrage fait que le monde croule sous le cimetière sylvestre de ces milliers de productions annuelles. Adhérant à la notion de livre d’art, ma démarche est de joindre ces 2 mots, Livre et Art, pour n’en faire qu’une seule réalité. Ainsi, sur chacun de mes livres, et grâce à l’apprentissage et la pratique des différents métiers de l’édition, maquette, typographie, illustration ou photo, je suis l’artisan complet de mes livres, à l’exception des texte, pour lesquels je préfère collaborer. Dans cet esprit de livre-art, ma démarche se focalise toujours sur l’aspect unique d’un ouvrage, par l’utilisation d’encre non conventionnel comme des argentés ou des fluorescents par exemple.